Pourquoi vivre sans plastique pendant 1 mois ?

Un soir, nous nous sommes écroulés devant l’écran et avons regardé un reportage sur France 4. En première partie de documentaire, on nous présentait deux styles de vie, le minimalisme en campagne et la surconsommation en ville, avec chacun ses avantages et ses compromis.

En deuxième partie de soirée, celle qui nous a conduits aux questionnements et aux changements de mode de consommation, discutait du plastique. Contrairement à ce que nous pensions, même les emballages en carton que nous achetions disposent d’une couche de plastique. Elle permet de donner de la couleur à l’emballage.

En plus d’être néfaste pour la planète, le plastique est un fléau pour notre santé. Au contact de la chaleur, le plastique se dépose sur l’alimentation… et se termine dans notre corps.

Bouteilles d’eau, tubes de shampoing, tupp’, saladiers, cuillères, yaourts, plats à réchauffer, sachets de thé, paquets de pâtes, briques de jus de fruits, bouteilles de soda, emballage de charcuterie, sacs pour les fruits/légumes, etc.

Bref, nous avons réfléchi.

Nous avons beaucoup réfléchi. Au bout de deux jours, nous avons décidé, nous aussi, de faire quelque chose.

Nous Randonnons décide de vivre sans plastique pendant un mois, au moins. 😉

Pourquoi 1 mois sans plastique ?

Nous imaginons bien que vous vous questionnez : pourquoi sur une durée d’un mois ? Pourquoi vivre sans plastique ? Et pourquoi pas le zéro-déchet ?

Nous voulons tout simplement y aller crescendo. Bien que nous soyons sensibles à notre environnement, évitons toute forme de surconsommation et favorisons les aliments locaux et de saison. On peut faire encore quelques efforts…

Dans un premier temps, le plastique nous a semblé plus « simple » à supprimer de notre mode de consommation. Ne souhaitant pas que cette démarche devienne une contrainte pour nous, nous avons préféré conserver une petite marge. 😊

Nous avons également choisi de fixer un délai d’un mois pour avoir le temps de tester ce style de consommation. Dans 30 jours, nous ferons un bilan pour savoir si oui ou non nous poursuivons.

Vivre sans le plastique pendant un mois
Nos premières courses : vivre sans plastique

Ce que nous avons décidé pour vivre "sans plastique"

Comme dit précédemment, nous avons toujours été attentifs aux conséquences de nos achats sur l’environnement. La majorité de nos courses sont réalisées au marché : primeur, boucher, fromager et boulanger.

Cela dit, nous avons des achats faits au supermarché. Notamment pour le petit déjeuner ou pour les « plats flemmes » : les céréales, le fromage blanc, les plats préparés, parfois la charcuterie, ou les biscuits apéro et les féculents étaient achetés en grande surface.

Côté salle de bain :

Nous avons réalisé plusieurs tests de dentifrices solides mais sans grand succès, de ce fait nous avons fait demi-tour vers le tube en plastique. Sinon, nous utilisons des savons solides pour le corps et les cheveux. Réellement, la salle de bain est remplie de plastique, c’est affolant : déodorant, crème hydratante, maquillage, peigne, brosse à dents, etc.

Côte ménage :

La lessive est maison (savon d’Alep), le vinaigre blanc est un peu notre meilleur ami, le bicarbonate de soude aussi. Nous essayons d’utiliser le plus possible des produits écologiques, mais nous avons encore recours de temps en temps aux produits industriels.

Cuisiner sans plastique - nous randonnons
Pizza maison : pâte à pizza, purée de potimarron, poulet, noix, fromage à raclette et pommes de terre en cube.
La vie sans le plastique - nous randonnons
On met la main à la pâte (et c'est le cas de le dire 😁)

Comment vivre un mois sans plastique ?

« Alors, dites-nous comment vous allez organiser votre vie sans plastique ? »

Le principe est d’acheter 0 plastique durant un mois, du 13 novembre au 13 décembre.

Ce qui veut dire que tout ce qui est dans notre appartement et comportant du plastique est utilisable. Nous ne souhaitons pas jeter les objets ni les aliments encore consommables. Par contre, nous les remplacerons petit à petit lors de leur fin de vie.

Nous utiliserons des tupp’ en plastique, au début, puis en verre, pour transporter nos aliments cherchés auprès des boutiques de vrac et au marché.

Nous cuisinerons beaucoup et devrons faire l’impasse sur nos « plats flemmes », déjà préparés.

Nous allons également découvrir d’autres épiceries et commerces nous permettant de vivre sans plastique. Nous vous les partagerons progressivement ici et sur les réseaux sociaux. (coucou Day by Day)

Après quatre jours de 0 plastique, nous avons constaté que certains commerçants refusaient de placer leurs produits dans des contenants. Pourquoi ? Nous n’en savons rien pour le moment. Nous avons remarqué qu’il existait très peu, voire pas d’alternative en vrac pour les produits frais. Nous pensons particulièrement au fromage blanc.

les trucs pour voyager de chez soi - nous randonnons

Hello les randonneurs et les randonneuses, 

Nous espérons que cet article vous a plu. Si vous avez des suggestions pour vivre sans plastique, pensez à les écrire dans les commentaires. Cela permettra d’avoir de nouvelles informations (plus récentes) et d’aider les personnes futures à se lancer dans cette démarche. 

P.S : n’oubliez pas de noter l’article de 1 à 5 avant de partir. Merci, A bientôt ! 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *