Aller au contenu

Tout ce qu’il faut savoir sur le chemin de Compostelle

    Pourquoi le chemin de Compostelle est si connu ? Où et quand partir ? Que prendre sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ? 

    Voilà 3 questions que tout futur pèlerin se pose.

    Dans cet article, je vous présente tout ce qu’il faut savoir sur le chemin de Compostelle.

    A savoir sur le pèlerinage

    Un peu d’histoire

    Une légende raconte que l’apôtre Saint-Jacques est allé évangéliser l’Espagne. Il est arrivé en Andalousie, sur la côte méditerranéenne, pour ensuite aller en région de Galice.

    Après quelques années d’apostolat, Saint Jacques décide de revenir à Jérusalem, c’est alors qu’il fut décapité. Deux de ses disciples décident de mettre son corps dans une barque et de prendre la mer. La barque aurait été “poussée par un ange” et vint s’échouer au fond d’un estuaire de Galice. Les deux disciplines vont alors apporter le corps à l’intérieur des terres.

    Ce lieu est aujourd’hui la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

    Présentation du pèlerinage

    Le pèlerinage de Compostelle est une longue marche catholique. Le but est d’atteindre le tombeau attribué à l’apôtre Saint-Jacques. Comme dit plus tôt, le tombeau est situé au sein de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

    Le chemin de Compostelle peut se réaliser à pied, à cheval ou à vélo. 

    A la fin du pèlerinage, les pèlerins reçoivent un diplôme appelé “la compostela”. Pour l’obtenir, ils doivent chacun prouver leurs kilomètres parcourus. 100 km pour les pèlerins à pied, 200 km pour les cyclistes et les cavaliers. Les pèlerins se dotent, encore aujourd’hui, d’un carnet de pèlerin, plus couramment appelé “une credential”, dans laquelle ils font tamponner quotidiennement leur avancée. 

    Comment obtenir votre credencial ? Il suffit de contacter l’association jacquaire de votre ville. 

    Avant de prendre la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, je vous conseille vivement de prendre un guide sous format livre. Il existe plusieurs éditions de guides qui pourront vous aider. Je vous recommande le guide Rother ou le guide Miam Miam Dodo

    Pourquoi faire le pèlerinage de Compostelle ?

    Vous hésitez à partir sur le chemin ? 

    Les raisons du départ sont purement personnelles. 

    Voici quelques raisons de péleriner jusqu’à Compostelle :

    • Faire une pause
    • Se reconnecter à soi, à ses envies, à ses objectifs
    • Se lancer un challenge sportif
    • Sortir de sa zone de confort
    • Rencontrer du monde 

    Comment partir ?

    La ville privilégiée au niveau de la frontière franco-espagnole est celle de Saint-Jean-Pied-de-Port. Vous pourrez y accéder en train, en bus ou en avion.

    Prendre une coquille de Saint-Jacques

    Depuis la préhistoire, la coquille de Saint-Jacques symbolise la région, mais elle est aussi portée comme élément décoratif ou utilisée en tant que monnaie d’échange.

    A l’époque, les pèlerins en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle l’emmenaient avec eux pour mendier, boire ou manger. 

    Aujourd’hui, cette habitude de prendre une coquille de Saint-Jacques-de-Compostelle est restée. Nombre de pèlerins accrochent sur le sac une coquille de Saint-Jacques, c’est un moyen de distinction.

    Se préparation au chemin de Compostelle

    Quand partir ?

    Le chemin de Compostelle attire de plus en plus de monde. 

    L’été, principalement de juillet à août, les pèlerins sont nombreux à prendre la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. En plus, à cette période, les températures sont plus élevées, environ 30°C sur le camino frances. 

    Si vous préférez, la tranquillité et les températures plus douces, je vous conseille de randonner en mai, juin ou encore en septembre. A cette période, il y aura de manière générale moins de monde à la fois pour le pèlerinage, mais également moins de vacances. Vous aurez plus de facilité à trouver un logement. 

    Attention tout de même, à ne pas partir hors saison. La majorité des services dédiés aux pèlerins sont ouverts durant le printemps et l’été. Si vous pensez partir en hors saison, pensez à consulter les heures d’ouverture des auberges de pèlerins. 

    Matériel pour commencer la rando

    Quels sont les équipements à prendre ?

    La règle d’or : partir léger.

    Je vous conseille de ne prendre que le nécessaire. Si vous avez l’habitude de lire le blog, vous savez que je le répète beaucoup. 

    Mes conseils d’équipements pour Compostelle  :

    • Prendre un sac de taille moyenne
    • Ne pas oublier la trousse à pharmacie
    • Choisir des vêtements légers et compacts 
    • Optez pour des bonnes chaussures de rando

    Guide spécial chemin de Compostelle

    Toutes les infos à savoir avant votre pèlerinage : les équipements, le budget, la nourriture, les applis à avoir. 👇

    Quel budget ?

    Votre budget variera beaucoup selon votre style de pèlerinage. 

    Si vous choisissiez de bivouaquer et de cuisiner vous-même, vous dépenserez bien moins, que si vous dormez dans un gîte et mangez au restaurant tous les soirs. 

    Votre budget pour Compostelle peut donc varier de 600 à 1200€.

    Bon à savoir : sur le chemin, il existe des repaires de pèlerins. Ils offrent une nuit entre 5 et 15€, parfois avec le repas compris

    Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

    Que manger ?

    Afin d’avoir suffisamment d’énergie, je vous conseille de mixer correctement les glucides lents et les glucides rapides. 

    Comment manger sur le pèlerinage ?

    Les glucides lents prennent plus de temps à être digérés, environ 10 heures. Par exemple, j’avais l’habitude de consommer des pâtes le soir pour qu’au matin l’énergie des glucides puisse être profitable.

    Les glucides rapides se digèrent plus rapidement. Au petit-déjeuner, je mangeais du pain et un fruit.

    Autre chose, je vous conseille de prendre des “petits plaisirs” gustatifs : chocolat, saucisson, biscuits. A vous de voir ! En pèlerinage, vous aurez besoin de réconfort, ces “petits plaisirs” vous feront du bien au moral. 

    Les plats à goûter en Espagne : 

    • Les tortillas 
    • Un plat à base de palourdes  
    • La paella
    • La charcuterie espagnole 

    Où dormir sur le pèlerinage sur Compostelle ?

    Sur le chemin de Compostelle, il existe de nombreux logements : repaire de pèlerins, auberge, gîte ou hôtel. 

    Vous pouvez solliciter ses services afin d’avoir un endroit où dormir, de bénéficier d’une salle de bain et de manger. Vous pourrez trouver et réserver facilement un logement en ligne.

    D’autres pèlerinages, comme moi, optent pour le camping sauvage. Sur le chemin de Compostelle, vous trouverez facilement des endroits où planter votre tente. En plus, certaines auberges proposent leur jardin aux pèlerins, pour 5 euros, vous pourrez en plus prendre une douche.

    Les choses à savoir sur le pèlerinage de compostelle

    Les étapes du pèlerinage

    Quel chemin choisir ?

    Pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle, il existe plusieurs chemins. Au départ de la frontière franco-espagnole, vous pourrez démarrer à Irun, pour suivre le camino del norte, ou alors débuter à Saint-Jean pied-de-port, et suivre le camino francès. 

    Alors, quel camino choisir ?

    Le camino del Norte, comme son nom l’indique suit la côte nordique, vous passerez par le Pays basque et découvrirez des paysages magnifiques entre mer et montagne. Vous passerez par Saint-Sébastien, Bilbao, Gijon. En démarrant d’Irun, vous marcherez 850 kilomètres.

    Le camino francès, qu’en à lui passera par le centre de l’Espagne. C’est le chemin historique ! Il est donc plus fréquenté, moins montagneux, et avec des températures plus hautes. Vous découvrez les villes de Burgos, Leon et Ponferrada. En démarrant de Saint-Jean-Pied-de-Port, vous marcherez 800 kilomètres.

    Tout savoir sur le pèlerinage de saint jacques de compostelle

    Que voir et que faire à Saint-Jacques-de-Compostelle ?

    Une fois arrivé à Compostelle, c’est l’occasion de visiter la ville. Bien sûr, vous irez voir la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

    Voici quelques idées de choses à faire et à voir à Compostelle : voir le musée Contempory Art Center of Galicia ou le Praza de Obradoiro, et puis, allez vous balader dans le parc Alameda. 

    Si vous avez un plus de temps, je vous conseille d’aller au Monasterio de San Martin Pinario.

    Recevez le guide pour Compostelle

    Un condensé d’infos à savoir avant votre pèlerinage : les équipements, le budget, la nourriture et les applis à télécharger. 

    Guide gratuit pour compostelle

    Pour recevoir le guide par mail, indiquez votre adresse ici 👇

    .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *