Vous êtes sur le point de partir vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais une question reste en suspens : Quel est le budget à prévoir ?

Vous avez raison de vous poser cette question avant de partir, il est préférable d’y songer avant de prendre la route. Pour marcher l’esprit léger ✌.

Il faut savoir que le budget n’est pas le même selon : la durée de marche, le chemin de pèlerinage (camino del norte, camino francés, etc), les conditions de marche (autonomie totale, partielle ou en auberge), ou encore les loisirs. 

Pour vous aider à y voir plus clair, j’ai créé cet article. Il regroupe les 6 dépenses sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Vous hésitez à pèleriner, lisez mon article :
Pourquoi partir en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle ?

Les 6 budgets du pèlerin sur le chemin de Compostelle

Suite à mon expérience sur le pèlerinage, j’ai pu définir 6 dépenses principales : le transport, la nourriture, l’hébergement, le tourisme, le budget “secours” et le budget « plaisir ».

Les chiffres annoncés sont pour une période de 30 jours en pèlerinage

Dépenses pèlerin pour le compostelle - nous randonnons

Quel budget pour le transport en pèlerinage ?

Le coût de transport est l’un des plus importants.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs solutions pour se rendre dans une ville de départ.

Pour ma part, j’ai opté pour le train. Je suis partie de Lille, jusqu’à Handae (camino del Norte). Il faut compter 5 à 6 heures de transport.

Au retour, le bus était la solution qui correspondait le plus à mon besoin.

J’ai donc pris le bus à Saint-Jacques-de-Compostelle, réalisé un changement à Bordeaux, et suis arrivée à Nantes, ma destination finale. Il faut compter environ 20 heures de transport. Mais après tous les kilomètres parcourus (800 kilomètres), un peu de temps de sommeil ne se refuse pas 🙂.

Cette dépense représente 200 euros sur le budget pour le chemin de Compostelle : 70 euros pour le train et 130 euros pour le bus. 

Voici les solutions de transport pour le pèlerinage

ASTUCE 🤓 : Vous pouvez réduire vos dépenses en réservant à l’avance. Si vous connaissez déjà votre date de retour, vous pouvez anticiper l’achat et faire quelques économies. 

Budget pour le pèlerin vers le compostelle - nous randonnons

Quel budget pour la nourriture ?

Le budget dépendra grandement de votre style de pèlerinage. 

Si vous optez pour une marche en totale autonomie, vous aurez de faibles coûts. Avec un réchaud, il est facile de cuisiner des pâtes, du riz, ou de réchauffer un plat lyophilisé. Donc comparer à un pèlerin qui mange aux restaurants quotidiennement, vous n’aurez pas les mêmes dépenses. 

Pour vous donner une idée, je suis partie en totale autonomie durant un mois, et mes dépenses de nourriture étaient de 130 euros. Par contre, je mangeais très rarement aux restaurants (3 fois), et cuisinais tous les soirs. Pour vous donner une idée : un paquet de pâtes de 500 g, en Espagne, coûte 1 euro.

Pour en savoir plus : Que manger sur le chemin de Compostelle ?

Si vous préférez vous restaurer à l’extérieur, vous aurez plus de frais, mais votre sac sera plus léger 🙂. En plus, sachez que sur le pèlerinage, il y a de nombreuses auberges et restaurants qui proposent des repas spéciaux pour les pèlerins ! Pour environ 10 euros, vous aurez une entrée, un plat et un dessert. 

Puis, de manière générale, en Espagne le coût de la vie est moins cher qu’en France. Il vous sera donc possible de manger pour 15 euros.

Quel budget pour le chemin de compostelle
Les dépenses pour la nourriture sur le chemin de compostelle

Quel budget prévoir pour dormir ?

Pour cette dépense, encore une fois, cela dépendra de votre style de pèlerinage. 

Si vous avez prévu d’être en autonomie, et donc de dormir en tente, en bivouac, vous aurez moins de dépenses à prévoir.

Prévoyez tout de même un budget supplémentaire, en cas de journées pluvieuses, vous pourrez vous offrir un lit chaud et sec. En plus, c’est bon pour le moral de faire une pause dans une auberge, pour recharger ses batteries et celle du téléphone 😉.

Même si vous prévoyez de dormir dans une tente, parfois vous ne trouverez pas de place, et le camping sera une bonne option. Une nuit dans un camping coûte entre 12 et 20 euros

Mon budget en autonomie totale était de 100 euros. J’alternais entre des nuits en bivouac, en camping et en auberge. 

Si vous souhaitez dormir dans une auberge, vous aurez l’embarras du choix. Sur le pèlerinage de Compostelle, il y a beaucoup d’hébergements : hôtel, auberge privée, auberge municipale, et donativo. Les hôtels sont les logements les plus chers (60 euros la nuit, voire plus), ce ne sont pas des hébergements destinés aux pèlerins, mais parfois, faute de place, certains se tournent vers cette solution. Les auberges privées, elles, accueillent les pèlerins, vous y trouverez tout le confort nécessaire (15 à 20 euros la nuit). Puis, il y a les auberges municipales, elles sont moins chères, et parfois moins confortables, mais vous y trouverez tout ce qu’il faut pour se laver et cuisiner (de 5 à 10 euros). Les donativos sont de véritables repères de pèlerins, pour y accéder, il faut un credencial. Le principe des donativos repose sur le fait de donner ce que vous pouvez, selon la prestation reçue (5, 10, 20 euros). 

 

Pour en savoir plus : Où dormir en randonnée itinérante ?

Les dépenses pour dormir

Le tourisme vers Saint-Jacques de compostelle

Le pèlerinage vers Compostelle vous invite à découvrir le patrimoine espagnol. C’est l’occasion de visiter les musées, les palais, les Cathédrales, ou de déguster les spécialités locales.

Encore une fois, le budget du pèlerinage dépendra de votre attrait pour la culture. La majorité des visites engendra un coût (de 1 à 10 euros). 

 

ASTUCE 🤓 : Mais grâce à votre credential, certaines visites pourront être gratuites. C’est le cas notamment de la Cathédrale de Santander. Donc pensez à toujours avoir votre credencial avec vous.

 

Pour ma part, je remplissais mes journées de marche, et avais peu de temps pour les visites touristiques.

Si le cœur vous en dit, je vous conseille de prévoir un budget de 100 euros, plus au moins, selon votre temps de pèlerinage. 

Les dépenses culturelles sur le chemin de saint jacques de compostelle

Prévoir un budget “secours” sur le pèlerinage

Cette partie du budget vers Compostelle est très importante. Le budget “secours”  vous permettra de faire face aux imprévus sur le chemin.

Exemple d’imprévus : 

  • Équipement de randonnée cassé, perdu ou oublié : tente, cape de pluie, sac à dos, couteau suisse, etc.
  • Une auberge fermée qui vous conduit à réserver un hôtel plus cher
  • Sac trop lourd, et donc prévoir un budget pour renvoyer les équipements en France.
  • Chaussures pas adaptées au terrain
  • Ampoules difficiles à soigner
  • Un retour en France plus tôt que prévu

Je vous conseille de prévoir un budget “secours” entre 100 et 200 euros. Ça vous semble peut-être beaucoup, mais en cas d’imprévu, vous serez heureux ou heureuse de l’avoir 😉.

Pour ma part, j’ai avancé de deux jours mon retour en France (50 euros) et acheté à mi-parcours des pansements type Compeed pour mes pieds (10 euros).

J’ai aussi eu une journée de pluie et d’orage, comme j’avais réservé une auberge pour la nuit suivante, j’ai pris le train sur la moitié du trajet (2 euros). 

Réserver un budget “plaisir” sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Grâce au budget “plaisir”, vous pourrez vous offrir des souvenirs, des apéritifs, des glaces, etc.

Ces dépenses sont purement personnelles, pour ma part, il s’est élevé à 40 euros. Il m’a permis d’acheter un bracelet, de la charcuterie, pleins de petites friandises qui m’ont aidé moralement sur le pèlerinage. 

Le bilan : quel budget pour le pèlerinage de Compostelle ?

Tableau récapitulatif des dépenses en pèlerinage sur 30 jours :

Totale autonomie* : 1 nuit en auberge toutes les 3 nuits en bivouac

Autonomie partielle** : 1 nuit partielle en bivouac

Nuit en auberge*** : toutes les nuits en auberge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *