Aller au contenu

Chemin de Compostelle : Que manger en randonnée ?

    Il y a différentes façons de vivre son pèlerinage, vous pouvez être en autonomie partielle, ou totale, comme je l’ai fait. Cette solution offre une belle liberté. 

    Dans cet article, je vous évoque mon expérience sur le chemin, ce que j’ai mangé en randonnée, ce que j’ai cusiné ou acheté sur place. 

    Bonne lecture ! 😁

    À savoir : Si vous ne souhaitez pas être en autonomie, sachez que sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, il y a de nombreuses auberges, supérettes, et restaurants. Nombre pèlerins préfèrent profiter des services, et randonner avec un sac plus léger.

    Que manger en randonnée itinérante ?

    Avant de prendre la route, je me suis nourrie d’informations. Ce n’était pas ma première randonnée en itinérance, mais la plus longue.

    Sur une telle période, il est important de se nourrir suffisamment pour ne pas manquer d’énergie, et maintenir un bon équilibre entre lipides, glucides (sucres lents et rapides) et protides.

    Que manger sur le chemin de saint jacque de compostelle - nous randonnons

    Vers Saint-Jacques-de-Compostelle : La nourriture en randonnée

    Le petit déjeuner

    J’avais emmené, de France, un mélange maison 200g : flocons d’avoine, cannelle et baies de goji. Je l’humidifiais avec de l’eau pour créer un liant et manger plus facilement avec une petite cuillère. 

    Si vous avez prévu de prendre un réchaud avec vous, vous pourrez réchauffer le mélange, c’est meilleur. Ce n’est pas ce que j’ai fait, j’ai préféré économiser l’alcool à brûler.

    En fait, ce mélange à base de flocons d’avoine a tenu toute la durée du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Tout simplement parce que j’avais la possibilité d’acheter sur place, et donc de varier les plaisirs. 

    Rapidement, au bout du 3e jour, j’ai commencé à manger autrement. 

    De ce fait, mon petit déjeuner en pèlerinage pouvait ressembler à :

    • 1 fruit : banane, orange ou pêche
    • 1 carré de chocolat noir ou au lait
    • Du pain
    • Quelques amandes

    La banane est un super aliment pour la randonnée, c’est le plus riche en potassium et en magnésium, il ne faut donc pas s’en priver 😉.

    Sur le chemin, beaucoup de pèlerins mangent des amandes, c’est un fruit hyper intéressant : acides gras insaturés, protéines végétales, micronutriments. 

    Le pain permet l’apport de sucres rapides, je pense utiles et nécessaires pour débuter la journée. Puis, le chocolat noir en plus d’apporter du réconfort, il est plein de vitamines et nutriments comme le fer, le magnéisum.

    Guide spécial chemin de Compostelle

    Toutes les infos à savoir avant votre pèlerinage : les équipements, le budget, la nourriture, les applis à avoir. 👇

    Les repas en randonnée saint jacques de compostelle - nous randonnons
    Repas en randonnée - nous randonnons

    La pause de 10h

    Pour le break matinal, je piochais dans les amandes ou autres fruits oléagineux du moment (noisettes, pistaches, noix, etc). Si j’avais une petite fringale, je grignotais un peu de pain ou parfois, je croisais une supérette, ce qui me permettait d’acheter un fruit

    Vers la fin du pèlerinage, j’ai aussi beaucoup apprécié faire des pauses sur une terrasse de café. Je savourais un café au lait, c’était une vraie pause, très conviviale, un moment pour rencontrer et discuter avec d’autres pèlerins. Je pouvais aussi en profiter pour acheter une pâtisserie ou une viennoiserie du coin… C’était l’occasion de goûter. 😍

    Que manger en rando ? - Nous randonnons

    Le midi

    Tous les jours, ou presque, je me faisais un sandwich. En général, j’achetais une baguette la veille, et je la mangeais la journée suivante. À l’intérieur, j’y glissais soit du fromage soit de la charcuterie. J’alternais et je pouvais tenir 3 jours comme ça. 

    Quand j’y pensais, j’achetais une tomate. Je ne l’ai pas énormément fait, et pense que j’aurai dû avoir davantage le réflexe, de manière à ajouter plus de fruits et de légumes dans mon alimentation. 

    Et je finissais, mon repas de randonnée avec un morceau ou deux de chocolat

    ASTUCE 🤓 : Pensez à consulter l’article : Quel budget pour le chemin de Compostelle ?

    Alimentation en randonnée - nous randonnons
    Les repas sur la randonnée - nous randonnons

    La pause de 16h

    La pause de 16h se rapproche assez de celle de 10h. Mis à part, que j’avais des bâtons de sucre avec moi, en général, j’en dégustais un sur la route, pour me donner un dernier coup de fouet. 

    Si la faim ou la fatigue se faisait ressentir, je prenais une plus longue pause et mangeais en rando du pain et des noix.

    Le soir

    Je commençais mon repas de randonnée par grignoter quelques fruits oléagineux ou un mélange cocktail apéritif

    Pour la fin de journée, je misais toujours sur les glucides lents. Il est d’ailleurs recommandé de les consommer davantage en fin de journée puisque les glucides se libèrent 10 à 12 heures après le repas. 

    Puis, grâce au réchaud,  je cuisinais des pâtes. J’y ajoutais, comme pour le sandwich du midi, soit des morceaux de fromage à faire fondre ou de la charcuterie. Manger un plat chaud en randonnée le soir, franchement apporte beaucoup de réconfort ! Je vous le recommande. Pour le grammage, j’achetais un sachet de 500g, et tenais 3/4 jours. 🙄😏

    Pour le dessert, c’était un carré de chocolat

    Repas pour la randonnée saint jacques de compostelle - nous randonnons
    Repas de pates pour la randonnée - nous randonnons

    Recevez le guide pour Compostelle

    Un condensé d’infos à savoir avant votre pèlerinage : les équipements, le budget, la nourriture et les applis à télécharger. 

    Guide gratuit pour compostelle

    Pour recevoir le guide par mail, indiquez votre adresse ici 👇

    .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.