Aller au contenu

Avis ⭐: Le sac Osprey Sirrus 36 sur le chemin de Compostelle

    J’ai longtemps marché avec un sac de 40 litres, peu confortable, de premier prix. Vous savez… “acheté pour tester”. 

    Après quelques randonnées, je me suis rendu compte que ce modèle n’était pas fait pour moi : douleurs dorsales, crampes, peu de réglages.

    Donc, avant de prendre la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, il était nécessaire de changer de sac à dos. 

    Pour mon premier pèlerinage, j’ai opté pour le sac Osprey Sirrus 36 L : Pourquoi ?  Je vous dis tout dans cet article.

    Présentation du sac

    Marque : Osprey 

    Modèle : Sirrus 36 

    Contenu : 36 litres

    Poids : 1,5 kg

    Dimension : longueur de dos WS/WM de 38 à 53 cm 

    Pour qui ? Sac adapté à la morphologie féminine. 

    Sac osprey Sirrus en bleu 36 L avis nous randonnons
    Poids du sac : 1 450 g
    Volume : 36 L
    Rangements et poches
    Confort de portage : système dorsal AirSpeed
    Quel chemin choisir pour Compostelle ?
    Notre avis :
    4.5/5

    🧺Où acheter le sac de randonnée ?

    Atout 1 : le confort dorsal

    J’ai testé ce sac pour la première fois sur le chemin de Compostelle. Et en toute franchise, j’ai été conquise. 

    J’ai très peu, voire aucune, douleur au niveau de la nuque, ni au dos. Avec les nombreux réglages, le sac à dos épouse parfaitement la forme du dos, ce qui offre un bon confort. 

    Grâce aux bretelles en mousse, je n’ai pas senti le poids du sac sur les épaules. 

    Au niveau des réglages, vous pourrez adapter la longueur des bretelles, du dos et de la ceinture épaisse abdominale. 

    En plus, le système dorsal est totalement adapté à la morphologie féminine !

    Atout 2 : le système d'aération

    Le sac Osprey Sirrus est doté d’un système d’aération AirSpeed™. 

    Comment se présente le système AirSpeed ™ ? Contre le dos de la marcheuse, le système se situe sur le panneau dorsal du sac jusqu’à la ceinture abdominale, avec un filet en maille.

    Sur le chemin, même avec plus de 30°C, je n’ai pas été ennuyé par la chaleur. A vrai dire, je n’y ai jamais pensé… ce qui est plutôt bon signe. 😉

    Système dorsal sac osprey sirrus 36 avis chemin de composelle

    Atout 3 : les poches

    Les poches sont particulièrement appréciées sur un sac de randonnée. Lorsqu’elles sont trop nombreuses, elles perdent de leur intérêt et ajoutent du poids en plus. 

    Mais ce n’est pas le cas du sac Osprey 😀

    Voici la liste des poches présentent sur ce sac : 

    • Deux poches extérieures, sur les côtés, idéales pour ranger deux gourdes. 
    • Une poche à l’intérieur, contre le dos, pour ranger une poche à eau.
    • Une grande poche extérieure (avec fermeture éclair). Pratique pour ranger : des trucs qu’il faut garder près de soi, chapeau, carte, barre de céréales, ou même un vêtement.
    • Deux poches (avec fermeture éclair) au niveau de la ceinture abdominale, qui permettent de ranger des mouchoirs, des barres de céréales, ou même un téléphone portable. 

    Le fait de pouvoir ranger un portable, c’est un vrai plus ! Ce n’est pas toujours le cas sur les sacs à dos, avec la taille des nouveaux téléphones, bien souvent, ils ne rentrent pas. Pour info, le mien est un Xiaomi Note 8. 

    • Deux poches (avec fermeture éclair) sur le rabat du sac, une à l’intérieur et une à l’extérieur. 
    • Une ouverture latérale qui donne accès à l’intérieur du sac à dos. Assez pratique pour attraper rapidement un équipement ranger au fond du sac sans tout sortir 🙂
    • Un espace, en bas, dédié au sac de couchage 
    Sac osprey Sirssu 36 L pour les randonnées en itinérance

    Atout 4 : les différentes sangles

    Les sangles permettent de fixer votre équipement à l’extérieur.

    L’avantage est que même si vous optez pour un sac de taille moyenne, vous avez la possibilité d’y accrocher un sac de couchage, une tente ou encore un tapis de sol. 

    La répartition des sangles :

    • 2 sangles en bas du sac 
    • 2 sangles à droite : je les utilise pour fixer la tente Quechua.
    • 2 sangles à gauches

    Autre info, le sac Osprey Sirrus dispose d’une sangle pour les bâtons de rando, située sur les bretelles.

    Pour la petite histoire, la première fois que j’ai randonné avec des bâtons de marche, je les ai oubliés, sur un banc. 

    Heureusement, je m’en suis rendu compte rapidement et pu faire demi-tour. Depuis, dès que je fais une pause, j’accroche toujours les bâtons avec la sangle. C’est une habitude que j’ai prise pour ne plus les oublier 😉

    Sachez qu’une fois les bâtons accrochés, ils pendouillent sur le côté. Dans les faits, ils ne vous empêcheront pas de marcher. D’ailleurs, je les ai souvent accrochés pour pouvoir avancer plus facilement sur le bitume. 

    Atout 5 : le volume

    J’ai opté pour le volume 36 L. 

    J’ai hésité un moment : vais-je avoir assez de place ? 

    Et franchement oui. 

    Comme je vous disais plus haut, le fait d’avoir des sangles extérieures permet de libérer de la place. Ma tente qui était avant dans mon sac, a vite trouvé sa place à l’extérieur. 

    Avec un sac de 36 litres, je m’oblige à ne prendre que le nécessaire !

    Un sac dans l’ensemble moins chargé, moins lourd… et du coup, un meilleur confort général de marche.

    Pour information, le sac Sirrus existe dans un litrage plus grand : 46, 56 et 66 litres.

    Atout 6 : la housse de pluie fournie

    Le petit truc en plus, c’est que le sac est fourni avec une housse de pluie – ce qui est assez rare. Elle se situe dans une poche dédiée, en bas du sac.

    Sac de randonnée osprey avis chemin de compostelle

    Où acheter le sac Sirrus 36 Osprey ?

    Les autres sacs de randonnée :

    Recevez le guide pour Compostelle

    Un condensé d’infos à savoir avant votre pèlerinage : les équipements, le budget, la nourriture et les applis à télécharger. 

    Guide gratuit pour compostelle

    Pour recevoir le guide par mail, indiquez votre adresse ici 👇

    .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.